Tag Archives: outrages et rébellions

Passe-Muraille #1 – novembre 2015

« Cette découverte qu’il suffisait du mensonge d’une surveillante pour entraîner une flopée d’humiliation a été déterminante pour moi. » (Christine Ribailly)

Émission du lundi 23 novembre 2015

Partie 1 (clic droit pour télécharger)

Partie 2

 

Au sommaire :

– retour sur l’arrestation et les accusations d’outrage et rébellion contre Lucile Chapuis, en préventive à la MAF de Fleury (et depuis condamnée à 3 mois ferme) ;
lettre et paroles de Christine Ribailly, enfermée depuis novembre 2012, sur son parcours, des parloirs aux mitards, puis entretien avec son avocat et ses proches au sujet du procès du 17 novembre qui l’opposait aux surveillants de Fleury ;
propos et lettres de Fabrice Boromée qui dénonce son transfert de Guadeloupe en métropole, et parle de son combat contre le racisme, les conditions d’incarcération et le système judiciaire qui a multiplié sa condamnation de 8 ans à 36 ans de prison, retour sur le procès de sa « prise de parole » à Vendin-le-Vieil ;
– considération sur les politiques d’aménagements de peine, de permissions de sortie, sur les JAP, et illustration à travers le compte-rendu du procès de Nabil pour « évasion » au tribunal de Châteauroux en septembre 2015 ;
– agenda

(les liens renvoient aux pages présentant les montages)

Christine vs matons de Fleury : compte-rendu du procès du 17/11/15

Le 17 novembre 2015 Christine Ribailly était jugée par le tribunal correctionnel d’Évry. Lire ici sur l’origine de ce procès. Ecoutez ici le récit de son parcours.

Elle était poursuivie suites aux plaintes de pas moins de neuf matons de la Maison d’Arrêt de Fleury-Mérogis pour violence et rébellion , dont 4 se sont portés partie civile.

Le montage qui suit donne la parole à son avocat et des amis à elle qui relatent ce qui s’est passé à l’audience.

Télécharger (clic droit ou ctrl+clic puis enregistrer sous).

Christine a été de nouveau condamnée, cette fois-ci à un an ferme, c’est la plus grosse peine prononcée contre elle depuis son enfermement en novembre 2012.

« Les copains est l’avocat sont abasourdis, moi ça ne m’étonne pas, je connais la justice. On hésite à faire appel, on a 1 mois pour décider, alors autant attendre de connaitre les motivations du juge pour voir si c’est jouable… » (lettre depuis la MAF d’Orléans-Saran, décembre 2015)

Montage extrait de l’émission #1, novembre 2015.

Christine Ribailly, bergère face à la pénitentiaire

Montage diffusé dans l’émission du 23 novembre 2015.

« Plein de choses me rebutent dans l’enfermement, et en premier, bien sûr, la privation de liberté pour nous et la souffrance infligée à nos proches. »

C’était déjà des surveillants pénitentiaires qui lui avaient mis les menottes la première fois, s’en était suivi un enferment en maison d’arrêt puis en UHSA (HP pénitentiaire). Suite à un énième conflit avec les surveillants en se rendant pour une visite au parloir de Corbas, Christine Ribailly est de nouveau incarcérée, depuis novembre 2012. Elle résiste autant qu’elle peut contre l’autoritarisme, les humiliations… en plus des violences, des pressions, des privations, des transferts à répétition toujours plus loin de ses proches, de l’isolement et du mitard presque en permanence, les surveillants ne ratent pas une occasion de porter plainte contre elle, ce qui rallonge sans cesse sa peine.

Le montage qui suit retrace son parcours. On y entend à la fois une lecture de la lettre que Christine a fait parvenir au journal l’Envolée en juillet – août 2015 depuis les maisons d’arrêt de Metz et d’Orléans et un extrait d’entretien avec Christine elle-même réalisé par l’émission MégaCombi en 2012, avant qu’elle soit de nouveau incarcérée.

 

Écoutez le compte-rendu de son procès du 17 novembre 2015 au tribunal d’Évry, relaté par son avocat et des amis à elle.

Retrouvez de ses nouvelles, lisez les lettres qu’elle écrit sur le blog Enfin pisser dans l’herbe. Également d’autres lettres (2013-2014) à écouter.