Passe-Muraille #21 – août 2017

Émission du 28 août 2017

« Ils m’intimident. Je ne peux plus aller à l’infirmerie par crainte de représailles des mêmes surveillants. »

(Samy Miout, CP des Baumettes)

 

Partie 1

Partie 2

Partie 3

 

Au sommaire :

  • Introduction de l’émission avec la question du traitement des troubles psy en prison.
  • On invite Jérôme Pouillaude, avocat de la famille de Bilal Elabdni, décédé dans sa cellule lors de son arrivée aux Baumettes 2 le 10 août. Nous évoquons avec lui la plainte déposée par la famille pour homicide involontaire, le paradoxe des magistrats qui l’ont emprisonné tout en demandant une expertise psy, le déni de la directions des Baumettes qui prétend qu’elle n’était pas au courant des difficultés de Bilal et la manière dont son histoire a été traité par la presse.
  • On discute ensuite avec Rabah Attaf de l’ONG Confluences et Philippe Dieudonné de la LDH venus nous alerter sur situation d’Abdelhalim Trazie-Bi, incarcéré aux Baumettes. Nous échangeons également au téléphone avec son avocat, Daniel Tarasconi. Abdelhalim devait sortir en juin mais une peine de sursis a été révoquée sans qu’il ait pu assurer sa défense puisque ni lui ni son avocat n’avaient été informés de l’audience, alors qu’une (fausse) signature figurait en bas de la convocation. Abdelhalim a fait trois tentatives de suicides…
  • Au téléphone, Samy Miout, son co-détenu, nous informe qu’Abdelhalim a entamé une grève de la faim (puis de la soif) le 22 août et que lui-même l’a rejoint le 26 août, en solidarité et pour alerter sur sa propre situation. Il nous fait part de sa volonté d’être transféré, du fait que la pénitentiaire ait refusé qu’il aille voir sa mère en fin de vie puis qu’il se rende à ses obsèques. Il raconte son agression par des matons et le fait que ceux-ci lui refusent de faire constater ses blessures à l’infirmerie. Il parle également de l’état de délaissement total et de dégradation croissante de la partie historique des Baumettes, et constate la présence de cafards, de rats, de gale et de staphylocoque doré. Depuis le début de leur grève de la faim, la pénitentiaire est venu leur retiré le frigo et leur a coupé l’eau.
  • On diffuse le morceau de Bibicraveur, dont le clip tourné à la maison d’arrêt d’Aiton a fait beaucoup réagir surveillants, journaflics et justice.
  • Appel d’Adeline pour donner l’actualité du Collectif de soutien aux détenus de France (harcèlement physique et moral) qui s’apprête à organiser plusieurs manifestations en France (dont une devant le ministère de la justice).
  • Un peu de promo pour le livre Adiós prisión, récemment traduit et publié en français (éditions L’Assoiffé), où cinq prisonniers du FIES (QHS espagnol) racontent leur dernière évasion.
  • Pour finir, on donne quelques actualités récentes des prisons.
    On raconte la double évasion de juillet et la mutinerie d’août à la prison de Baie-Mahaut (Guadeloupe). Et… (pour la suite, c’était en direct ! sur Radio GALÈRE !)